A un match de la Division 2 nationale ….
Les Archers de la Trémoïlle

Les Archers de la Trémoïlle

La vie de la Compagnie des Toxophiles Thouarsais

Fédération Française de Tir à l'Arc
Les Archers de la Trémoïlle random header image



A un match de la Division 2 nationale ….

22 juillet 2018 · Pas de commentaires

Vendredi 20 juillet à 10h30, départ de Thiors avec le minibus de notre partenaire « Taxi JC GEORGET ». Le coffre est plein et le minibus également. Jean-Marc « Alias yogourt », Julien, Kévin, Nicolas, Marie-Anne, Mathieu, Mélanie, Anita et votre serviteur sont là. Pas besoin de radio, Jean-Marc et Nicolas assurent l’ambiance. Histoires drôles et cochonnes, nos deux conteurs déballent leurs répertoires. La route passe vite. Une petite pose sur une aire d’autoroute où casse-croutes et boissons énergisantes sont dégustés. Entrainement officiel, nos champions prennent leurs marques avec le terrain de Briénon sur Armançon. Petite causerie avec les filles d’Ardin et de Niort, nous apprenons le forfait de l’équipe poulies Niortaise pour cause d’un problème de santé du conjoint de Sonia R. Nous profitons de cet éditorial pour lui souhaiter un bon rétablissement.

Diner avec l’équipe classique dame niortaise dans un restaurant d’une chaine bien connue, que je vais rebaptiser sous le nom de « Lentechaume » Un service plus que lent, une heure et demi d’attente avant la première salade. Bilan, nous sommes partis avant le dessert, imités par une partie de la clientèle présente. Retour à l’Hôtel, où Jean-Marc nous fait déguster un breuvage non dopant ramené d’une ile paradisiaque.

Le samedi 21, début des qualifications à 8h30. Première volée, notre équipe se classe en deuxième position. Ça, c’est départ canon. L’objectif est de finir dans les huit premières équipes, ce qui permet d’être qualifié directement en 1/8 de finale. Fin des qualifs, Nicolas 598, Julien 594, Kévin 560 et Jean-Marc 557. L’équipe totalise 1752 (Les 3 meilleurs scores), ils terminent 10ème à 8 petits points du 8ème. Il faudra donc tirer un premier match. Et notre adversaire sera : « Smarves » qui termine à la 23ème position des qualifs, les viennois n’ont pas tiré à leur réelle valeur. Je motive les troupes, il faut aborder ce match avec sérieux, nous connaissons la qualité de nos adversaires. Notre équipe est appliquée, les bonnes flèches se cumulent, nous remportons ce premier duel sur le score de 6 à 2. Nous voilà donc en 8ème. Si nous gagnons ce match, c’est la montée assurée en D2 pour la saison prochaine. Nous tirons contre Chauny, l’équipe de Ludovic COTRY (Bien connu dans le monde du tir à l’arc). Ils étaient classés à la 7ème place des qualifs avec 1774. Nos archers débutent mal, ils font chacun un 6. Les deux sets suivants ne sont pas meilleurs, ils sont nettement en dessous de leur niveau du match précédent. Notre rêve de montée s’envole. Nous perdons contre Chauny sur le score de 6 à 0. Dommage, ils étaient à notre portée. Après ce duel, c’est dur, l ’équipe est démotivée. Nous voilà parti dans les duels de classement. Match suivant contre les bretons de Liffré, match perdu 6 à 0, match suivant contre Mont de Marsan, nouvelle défaite 6 à 2. Dernier match, contre Murs érigné. Cette fois nos gars relèvent la tête ils gagnent ce dernier match 6 à 0. Nous sommes déçus, nous sommes passés très près, à 3 volées de la montée.

Pendant ce temps, les Niortaises ont suivi le même chemin que nos garçons, premier et dernier matchs gagnés, elles terminent 15ème. Félicitation aux filles d’Ardin qui terminent sur la 3ème marche du podium et assurent la montée en D2 la saison prochaine. Il est vraiment trop fort ce Christophe. Magicien, Gourou ou le Deschamps du tir à l’arc ???.

Malgré cette 15ème place, il ne faut pas oublier l’investissement de nos gars. Un Mathieu qui n’a pas hésité à reprendre le flambeau pour remplacer Nicolas absent lors de la finale régionale, un Jean-Marc tout cassé en janvier et un Jean-Marc sur les pas de tir en Avril, un Julien toujours au niveau malgré une année sans compétition, un Nicolas en meneur et un Kévin qui n’a hésité à faire plus de 8 heures de route à chaque manche pour venir défendre ses couleurs de toujours. Merci les gars

Voilà la saison des tirs par équipe se termine, avec un goût amer. Mais avec une envie d’y retourner l’an prochain pour faire encore mieux.

Tony

Tags: Editorial