Thomas, le gladiateur.
Les Archers de la Trémoïlle

Les Archers de la Trémoïlle

La vie de la Compagnie des Toxophiles Thouarsais

Fédération Française de Tir à l'Arc
Les Archers de la Trémoïlle random header image



Thomas, le gladiateur.

21 février 2017 · Pas de commentaires

ALBUM PHOTOS DE LA COMPETITION

Il y a 10 jours, la nouvelle était tombée, notre cadet classique Thomas BANCHEREAU était qualifié pour son premier championnat de France de tir en salle. Déjà, l’an dernier, il avait frisé la qualification, mais cette saison, Thomas avait le droit de se frotter à l’élite nationale. Thomas pointe à la 49ème place des 64 qualifiés de la catégorie pour ce championnat. Vendredi matin, départ 5h00 pour Nîmes. La délégation thouarsaise part pour 8 heures de route. Thomas est accompagné par Marie-Paule, Marc, Anita et moi-même. Vendredi après-midi, prise de contact avec le gymnase du Parnasse. Ce site est bien connu des archers, car chaque année s’y déroule une manche de la coupe de monde de tir en salle. Il y a quelques semaines, c’est là que l’Américain Brady ELLISON avait établi un nouveau record du monde, 599 points sur les 600 possible.Thomas est impressionné par la salle avec ses 32 cibles. L’entrainement officiel commence, Thomas semble en forme.

Après l’installation à l’hôtel, petit visite à pied des monuments nîmois, (Arène, maison carrée…) Petit repas dans une pizzéria où Marc soigne son régime.

Les qualifications,

L’objectif est simple, prendre du plaisir et entrer dans les 32 premiers pour pouvoir accéder au 1/16 de finale.

Thomas est bien, il enchaine les volées, 28, 28, 28, 28 et 27, il pointe à la 15ème.

Le doute ? le stress ? la fatigue ?, Thomas est moins précis, il chute dans le classement. A la fin de la première série, il est 35ème. A la pose, les accompagnants remotivent notre jeune archer. Les premières volées de la seconde série sont dures, il chute à la 46ème place. Marc s’arrache son dernier cheveu, Marie-Paule et Anita sont encore plus blanche. Mais Thomas a de la ressource, il retrouve de la continuité dans son geste, il va enchaîner les 10, il remonte place par place dans le classement pour finir 24ème du qualificatif avec 551 points. Le cut est à 545. Le premier objectif est atteint. La délégation thouarsaise exulte. Thomas sera de la partie pour les duels. Le soir, petit resto à « Plus belle la vie » avec la TISSEROND family.

Les duels,

Pour les 1/16, Thomas rencontre Jules GAUD de Villeurbanne, celui-ci avait terminé 9ème des qualifications avec 564 points. Thomas est en forme, il remporte ce duel 7 à 1.

Pour les 1/8, il rencontre Thomas CAMBAKIDIS de Veneux les Sablons, 8ème des qualifications avec 566 points, Thomas prend le meilleur 6 à 4.

Pour les 1/4, Il a devant lui, le premier des qualifications, il s’agit de Thomas CHOVELLE de Chambray les tours (570 au qualifs). Thomas (Le Thouarsais) est impérial, il gagne son duel sur le score de 7 à 1.

Voilà Thomas en demi-finale. Sur sa route, il trouve Gauthier LAMART de Monchy au Bois (5ème des qualifs avec 570). Gauthier remporte les deux premiers sets, mais Thomas a de la ressource, il revient 4 à 4. Cinquième volée, dans les tribunes, nous pensons qu’il y a barrage, les archers appellent l’arbitre, la flèche de Thomas est 9. Thomas s’incline 6 à 4.

Thomas va donc tirer pour le bronze, il rencontre Liam FORET (10ème des qualifs avec 562) de Saint Avertin (Le club de Jonathan, notre BE) Thomas se retrouve une nouvelle fois mené 4 à 0. Mais il revient à la hauteur de son adversaire avec un 29 et 30. Nous retenons notre souffle, Thomas tire un 28, mais Liam tire 29. C’est passé très près.

Thomas termine à une belle 4ème place. Merci à lui qui à donner son maximum. Merci à tous pour vos encouragements.

Je profite de cette éditorial, pour remercier les personnes de l’ombre, Pascal RAKOTOBE son initiateur, Marc et Marie-Paule, ces entraineurs et aussi Jonathan son entraineur actuel.

Thomas est aujourd’hui dans la lumière des projecteurs, mais c’est grâce à tous les bénévoles de notre compagnie qui ne comptent pas leur temps et leur énergie. Mais aussi, nos partenaires financiers qui nous permettent d’avoir les moyens de prendre le service d’un professionnel et l’achat de matériel, mais également la ville de Thouars qui est toujours à notre écoute et qui est là pour nous aider.

Le mot de la fin, Thomas, tu es un vrai gladiateur.

Tony

Tags: Editorial